La communication prénatale

La communication prénatale est la deuxième étape importante de la préparation à la naissance d’un être. Elle permet à la femme, enceinte, d’entrer pleinement en contact avec son foetus pendant la grossesse. Par là même, elle offre à son compagnon la possibilité de participer voire d’être acteur dans cette intime relation « maman-bébé ».

La communication prénatale en vidéo

De la pratique de la communication prénatale naît une profonde sécurité dont le bébé bénéficiera pendant sa vie intra-utérine, puis à sa naissance. Enfin, il gardera les bienfaits de cette ouverture tout au long de sa vie. Pour la femme enceinte c’est un nouvel état.

Evidemment, chaque femme vit la communication prénatale de façon singulière. A l’intérieur d’une grossesse, la communication évolue avec le niveau de conscience de la femme enceinte. Dans la même cohérence, chaque communication aura une couleur différente à chaque grossesse. En deuxième grossesse, le piège le plus fréquent consiste à vouloir reproduire la même communication qu’avec le premier foetus.

Mise en place de la communication

En début de séance, quand je demande au couple ce qu’il souhaite dire à leur bébé la plupart des parents sont surpris. Ils hésitent, ils ont l’impression de n’avoir rien à dire d’autre que « Ben, euh… on l’aime, on est contents qu’il soit là. », même pour les conceptions spontanées. Cette attitude fort naturelle est dûe au passage dans l’oubli de la dimension spirituelle de la grossesse depuis trop longtemps. Après un rappel du caractère ancestral de la communication prénatale, je guide la femme à s’installer confortablement et à se relaxer profondément. Quelques minutes suffisent à atteindre le niveau de détente propice au contact, pas plus.

Avec la pratique de la communication prénatale, ils ne croient pas à cette dimension spirituelle du foetus, il la vive. Ils réalisent alors tout ce que leur leur bébé peut leur transmettre, et mesure l’apaisement issu de chaque séance de communication. Chaque foetus vit sa singularité dès les premiers instants de sa vie, son développement va révéler petit à petit son intelligence du vivant et faire évoluer toute la famille.

Pour ceux qui l’ont lu, le livre de Daniel Meurois et Anne Givaudan : « Les neufs marches – Histoire de naître et de renaître » se glisse totalement dans mon approche d’accueil d’un Être. Il complète à merveille mes propos et ma dynamique d’accompagnement, en parentalité ou non.

Un apprentissage progressif au rythme de la femme enceinte

La future maman a appris à ouvrir sa conscience et malgré cela la crainte de confondre dialogue intérieur et informations réelles en provenance du bébé est tenace. La suite de l’apprentissage repose sur l’observation des formes diverses d’interférences de son mental. Distinguer ses interférences demande à la femme enceinte de créer ses propres références, sans interprétation ni déduction. Je la guide jusqu’à ce que ses repères soient fiables pour elle et conscientiels.
La relation entre la teneur des communications, sa propre sensibilité et celle de son futur bébé s’harmonise progressivement. Les synchronicités entre les communications avec son foetus et sa propre vie parachèvent le processus. Ce sont des yeux emplis de joie, d’Amour et de gratitude qui croisent alors les miens.

Dès la première séance maman et bébé peuvent communiquer en toute autonomie et à tout moment. La séance se termine avec des recommandations personnalisées et indispensables au bon déploiement de cette autonomie.

Très vite la communication devient un jeu

Cet apprentissage acquis, la femme se familiarise avec le décodage. Ici, il ne s’agit pas d’interpréter ni d’analyser mais d’accueillir en conscience les captations reçues. Savoir s’exprimer en conscience, lire les messages reçus, repérer les obstacles à la communication c’est comme apprendre une nouvelle danse. Dans un premier temps, on s’approprie les pas de base. Dans un deuxième temps, on intégre ces pas au rythme de la musique ; alors on danse. Quand la femme se sent à l’aise, le plus souvent, le compagnon entre dans la danse. Sa participation aux communications apporte un agréable soutien à sa compagne. Rarement, il est arrivé que le compagnon reçoive une partie du message et la maman l’autre partie. Dans tous les cas, communiquer avec le foetus est davantage une histoire de sensibilité que de technique.

La troisième étape consiste à intégrer la communication prénatale dans le quotidien des futurs parents. Chaque communication est précieuse à l’instauration de la sécurité du foetus, et à sa future vie.

Quand mettre en oeuvre cette communication ?

L’apprentissage de la communication prénatale peut commencer à partir du troisième mois de grossesse. Pendant les trois premiers mois la femme peut se consacrer à d’autres préparatifs ou réparations. Nul doute dès la conception, le corps et la psyché de la femme sont mobilisées. Mais considérer le développement in-utéro comme une affaire exclusivement féminine constitue une grossière erreur. En effet, ces trois premiers mois servent aussi l’homme. Comme les six mois qui suivent, ils l’invitent à faire le point quant à son positionnement clair dans la fonction de père. Dans « Père manquant, fils manqué » Guy Corneau montre divers aspects de cette évolution. Notamment la relation père/enfant qui peut entraver l’homme dans sa future fonction de père et impacter sa lignée. Guérir ses blessures, au féminin comme au masculin portera des fruits bien au-delà de la relation à soi. C’est s’assurer une vitalité et une liberté d’action sans commune mesure pour soi, pour son couple et ses enfants.

Et pour ceux qui viennent de loin…

Pour les couples francophones résidents en province ou à l’étranger, j’organise des sessions de 2 à 3 jours. Dans celles-ci, je reçois le couple ou la femme selon un programme établi sur mesure. Par exemple, on peut y trouver le projet de naissance naturelle et la pratique de la communication prénatale. Plusieurs combinaisons sont possibles, comme l’harmonisation du couple dans le projet d’enfantement et la préparation à la conception. A chaque session son programme, en fonction du besoin. Pour établir le vôtre sur mesure, contacte-moi ou utilise le bouton « Réserve ton appel ».

Bonus
Ma page et ma vidéo ont piqué ta curiosité ? Envie de partager ou poser une question ? Il suffit d’un clic sur le bouton violet en bas à droite pour choisir ton créneau, Réserver un appel. Tu auras toutes tes réponses de vive voix.
Le reste est à vivre…

Voir mes adresses en cabinet

Voir mon accompagnement à domicile