Accompagner la naissance d’un Être

Accompagner la naissance d’un Être, c’est redonner à la naissance son caractère sacré.

Donner la vie, demande de se préparer à trois métamorphoses essentielles.

Comme un jardinier prépare son terrain pour planter, la femme et l’homme se préparent à passer de l’état de femme et d’homme à celui de parent. Plus cette préparation est conscientielle, puis la parentalité sera simple et fluide.

Accompagner la naissance d’un Être en conscience requiert quelques précautions. Au fil des siècles puis de sa « surmédicalisation » la naissance est passée de naturelle à physiologique, voire pathologique. Elle reste traitée comme une maladie. Quand son aspect physique est « mesuré » de toutes part, ses dimensions émotionnelles et spirituelles sont négligées. Pour revenir à une conception plus vivante de la grossesse et de la naissance, un pas reste à franchir. Celui de veiller au développement harmonieux de toutes les dimensions de l’être à accueillir.

Accompagner la naissance d’un Être : ma conception en vidéo

L’accompagnement à la naissance d’un être, dans son intégralité, se compose de quatre étapes distinctes où chacune prépare le terrain pour la suivante.

1. Se préparer à la conception

Cette étape consiste à faire le point sur ses propres blessures et celles de sa lignée. Comment espérer bénéficier de toutes ses forces quand des accidents de grossesse précédants (même anciens) ont été traités seulement sur un plan physique ?

Comment imaginer être un parent épanoui, quand la relation avec ses propres parents manque de fluidité, est conflictuelle, voire rompue ? Tout agacement, tout grief à l’encontre de ses parents constitue un précieux indice d’un manque de maturité à élucider. Se dégager physiquement, émotionnellement et psychiquement de son héritage parental facilite d’abord la grossesse puis toute la parentalité. En prime le couple voit sa relation devenir plus harmonieuse.

Ce nettoyage de mémoires passées entravantes (dont l’origine peut être ancrée dans une autre vie) est d’autant plus efficace qu’il est fait avant la conception. Il est aussi important pour la femme que pour l’homme, même si ses effets ont un impact différent sur l’épanouissement de leur enfant.

Dans tous les cas, le couple a tout intérêt à choisir avec soin la période propice à la conception de leur futur bébé. Ici, je ne parle pas de la période ovulatoire sans laquelle toute fécondation est vouée à l’échec. Je parle de concevoir dans les mois où les forces de la femme et celles de l’homme sont au plus haut. Cette précaution assure un système immunitaire plus fort pour les deux parents et limite de nombreux troubles.

2. Communiquer avec son futur bébé

Etre présent en conscience pendant la vie intra-utérine de la vie de son bébé, c’est lui montrer à quel point il est attendu et considéré comme un être à part entière. La pratique de la communication prénatale permet à la femme enceinte de recevoir un bain d’Amour puissant. A chaque séance, le foetus peut transmettre de précieuses informations à la femme et à l’homme qui seront ses parents. De la même façon qu’une graine pousse seulement en terrain propice, tout être qui s’incarne choisit ses parents. Par la communication prénatale le bébé peut initier ses futurs parents à la dimension spirituelle de son déploiement.

3. Préparer le passage

Cette phase de l’accompagnement se distingue des techniques de préparation à l’accouchement classique. En effet, elle concerne la préparation au passage, au changement d’état dans toutes les dimensions émotionnelles et spirituelles de trois naissances. Celle du bébé, celle de la femme à l’état de maman, celle de l’homme à l’état de papa. Hélas accoucher ne suffit pas à réveiller ce sentiment de maternité ou de paternité indispensable à une relation de qualité entre l’enfant et ses parents.

4. Accompagner les neufs mois sur la peau

L’accompagnement postnatal couvre les neufs mois consécutifs à la naissance du bébé. Contre tout espoir, la vie intra-utérine ne coule pas toujours comme un long fleuve tranquille. Elle a été jonchée de moments heureux, mais aussi de questionnements, de tristesses ou de bouleversements non inhérents à la grossesse. Autant d’évènements moins heureux qui sont générateurs de stress.

Comment le foetus a-t-il accueilli ce stress maternel ou paternel ? Les a-t-il intégrés, ou au contraire les a-t-il stockés et somatisés ? Inutile de faire comme si tout allait bien ou de croire qu’il a su chaque fois se protéger. Il sait, il ressent ce qui sonne faux. Même quand nous pouvons bluffer tout notre entourage par un calme contrôlé, notre bébé, lui, n’est pas dupe. Et les neufs mois sur la peau vont lui offrir un espace de réparations indispensable à son évolution… Ces crises d’élimination peuvent être parfois déroutantes pour la maman et pour le papa. qui risquent de culpabiliser. Or la culpabilisation au mieux ne résoud rien, au pire peut rajouter des problématiques… L’accompagnement postnatal soutient les jeunes parents dans cette phase d’épuration de la vie intra-utérine.

Accompagner la naissance en plusieurs séances

Cet accompagnement à la naissance d’un Etre se compose de plusieurs séances. Certaines doivent être assurées en présence, d’autres peuvent se dérouler à distance. Sous forme d’harmonisation psychosensorielle, et/ou d’entretien verbal, de séance sophronique d’investigation… la durée des séances varie généralement entre 1h30 et 2h.

Selon l’avancée de votre projet de naissance, vous pouvez avoir besoin de tout ou partie du programme d’accompagnement à la naissance. Pour les couples résidents en province ou à l’étranger, je propose des sessions de plusieurs jours consécutifs, avec un programme établi sur mesure. Dans ces sessions, vous pouvez inclure la préparation à la conception, l’harmonisation du couple dans un projet commun, la pratique de la communication prénatale, la naissance naturelle…

Après 9 mois, le bébé rentre dans une nouvelle étape de l’enfance. Son éveil est corrélé à celui de ses parents. C’est pour accompagner ses parents dans cette phase que j’ai créé la formule « Réveille ton génie parental« .

Voir mes adresses en cabinet

Voir mes prestations à domicile